[S-9] Un stage, des cols et des copains !

C’est à Port Grimaud que j’ai eu la chance de passer cette merveilleuse semaine qui nous a apporté son lot de températures estivales. Nous avons eu beaucoup de chance, car la semaine était chargée en volume et je ne me serais pas vu faire tout ça sous la pluie, honnêtement.

En quelques chiffres:

  • 27h d’activités physique
  • 480kms à vélo dont  plus de 5500m de denivelé positif
  • 12kms en natation
  • 45kms à pieds.

Et bein, si avec tout ça je ne suis pas finisher du 70.3….

C’était un stage de triathlon qui a eu lieu avec notre Coach favori et qui nous avait concocté un programme digne d’une prépa de champion. L’accent a bien évidement été mis sur le vélo avec deux sorties longues (120 et 110km) et une sorties très longue de 180kms, chacune agrémentée de denivelé conséquent. Quelques sorties de récup’ (ou pas) sont venues compléter le tableau.

J’ai bien évidement appréhendé cette dernière sortie de 180 km surtout avec un tel denivelé. Je  n’avais jamais fait de cols de ma vie, je voulais bien sûr m’y essayer  mais peut-être pas sur des volumes aussi importants. Quoi qu’il en soit je m’en suis plutôt bien sorties et je le dois à deux facteurs importants. Le premier, c’est le choix des cols qui restaient malgrés tout très modestes. Les ascensions se faisaient de 200 à 350m par cols avec des pourcentages relativement faibles. En complément, j’ai fait l’acquision d’un capteur de puissance sous les conseils avisés du Coach. Un test de Coggan plus tard et mes zones de puissance déterminées, je pouvais sereinement attaquer ce genre de sortie. En effet, j’avais vite remarqué lors de mes sorties longues que je revenais souvent avec des crampes au niveau des cuisses, mais avec le capteur et en restant dans mes zones cibles, j’ai pu enquillé les kilomètres sans encombre et encaissé musculairement les sorties.

A l’heure où j’écris ces lignes, je sens bien évidement le contre coup de toutes cette semaine. La semaine qui arrive sera donc relativement calme et nécessitera un peu de repos pour bien récupérer.

Je ne peux évidement pas faire l’impasse sur un aspect important de ce stage: le groupe ! J’ai eu la chance de passer une semaine avec des personnes de mon club que j’ai appris à connaitre un peu mieux, et je dois bien avouer que j’en suis ravi ! Ces personnes sont bien plus expérimentées que moi avec au moins plusieurs half à leur actif, ils m’ont  soutenu dans les moments difficiles, mais encore plus fondamentalement, ils m’ont apporté de la joie de vivre dans la pratique et autours du stage. Je les remercie sincèrement pour cette semaine riche en émotions, ils ont contribué très largement au bon déroulement de le semaine !!