[S-21] Le verre est a moitié plein

Cette semaine il fallait recharger les batteries, c’était le seul objectif viable et faisable, mais pas gagné non plus. Le vrai problème que j’ai commencé à rencontrer la semaine dernière c’est la dégradation de la qualité de mon sommeil. Avec un endormissement difficile et un réveil précoce sans possibilité de se rendormir, je devais tout au plus cumulé 5h de sommeil par nuit.  Récupération difficile par conséquent et de l’inquiètude grandissante. Je me suis quand même forcé à faire des séances bien calibrées en fonction de mon état de fatigue mais aussi des conditions climatiques qui n’ont pas été très avantageuses.

Je m’en sors quand même avec une petite semaine à 5h30 d’entrainements sans trop d’insensité et surtout une grosse coupure morale et physique de 48h complète avec une séance de nat à 2800, une sortie courte et longue en course à pied et une sortie « plaisir » à vélo.

Evidement, avec le temps qu’il fait, le vélo est presque devenu pénible, on a pris la flotte pendant deux heures, c’était vraiment très chiant. Les sensations à pieds n’étaient évidement pas au rendez-vous, mais vue la semaine que j’ai eu, je ne m’inquiète pas trop.

Malgré cela, cette semaine a été plutôt positive, même si je n’ai pas pu m’entrainer comme je voulais, j’ai profité de ma coupure pour aller faire le soldes (ouais…). On a passé la journée sur Bordeaux avec ma compagne pour que je puisse refaire un peu ma garde robe. En effet, depuis l’année dernière, j’ai encore perdu une taille de pantalon/t-shirt/chemise, et j’avoue que c’est seulement dans ces moments là que ce n’est pas désagréable de se voir dans un miroir avec des habits adéquates. Alors certes, il me reste encore une ceinture de gras autour du ventre et quelques kilos encore à perdre, mais je constate beaucoup de changements dans mes comportements fasse à l’alimentation ; et surtout ; je commence à reperdre du poids.

J’ai très longtemps stagné entre 90 et 88,5 kilos, et depuis décembre, je reperds progressivement du poids. Ce matin au réveil à jeun, la balance affichait 86 kilos tout ronds alors que le semaine n’a pas été très sportive et que j’ai profité de deux repas plus qu’améliorer ce week-end. Mais la vraie victoire se trouve très certainement dans la disparition de l’envie de vouloir se goinfrer à la moindre occasion « exceptionnelle » ; mon cerveau ne me dit plus de me jeter sur la bouffe et ça, c’est vraiment chouette. A voir si ça tient sur la longeur !

Petit point matos pour finir : Il y a un peu plus d’un mois, j’ai pris contact avec GTRaceWheel, monteur artisanal de roues carbones et après avoir longuement réfléchie, je me suis payé une paire de 50mm et une roue arrière de 88 pour les parcours roulants que j’affectionne.   Le bonhomme n’étant pas loin de Bordeaux, j’ai donc fait un petit crochet pour récupérer le bardat. J’ai très apprécié l’accueil fait par Thierry (l’artisan), il a vraiment pris le temps de me faire visiter son antre, de répondre à toutes mes questions. C’était chouette de discuter avec ce passioné, je n’ai pas encore eu le plaisir de tester ces jolies roues, mais je les aime déjà.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *